Cet article est également disponible en: Anglais Slovaque Danois

Cette série est née d’une recherche sur les cinq éléments que sont le bois, l’eau, la terre, le métal et le feu (Wuxing) – dont les qualités graphiques m’ont depuis longtemps fasciné.

Elle repose aussi sur la pensée chinoise pour laquelle tout phénomène de l’univers résulte d’un cycle instable d’engendrement et de destruction entre ces éléments.

Combinaisons photographiques des éléments, les « Phénographies » reproduisent ainsi des phénomènes à découvrir par chaque spectateur, à partir de son vécu ou de son imagination.

L’absence intentionnelle de références d’échelle l’invite à des voyages visuels entre l’infiniment petit et l’infiniment grand.

Peu importe que sa vision rejoigne ou non la mienne – c’est pourquoi je n’ai pas voulu donner de titres aux photos.

L’inspiration doit enfin beaucoup à l’œuvre du maître photographe chinois Lang JingShan (1892 -1995), et notamment à ses paysages construits à partir de superpositions de photographies.

Les tirages sont réalisés en subligraphie, en nombre très limité, numérotés et signés.

Cet article est également disponible en: Anglais Slovaque Danois

Cet article est également disponible en: Anglais Slovaque Danois

Cet article est également disponible en: Anglais Slovaque Danois